Proclamation des résultats des élections américaines Ambiance aigre-douce à la résidence de l’ambassadeur Tom Kelly

 

A l’occasion de la soirée électorale et la proclamation des résultats de l’élection présidentielle aux Etats-Unis, l’ambassadeur Tom Kelly a organisé une réception hier matin en sa résidence. Le corps diplomatique, de nombreuses personnalités civiles et politiques ainsi que le gratin de la société civile ont répondu à cette invitation pour vivre en direct l’annonce du 45ème président des USA dans une ambiance typiquement américaine. 

Des membres de la classe politique ainsi qu’une foule de diplomates étrangers, des représentants d’organisations internationales et les corps constitués civils et militaires ont pris part à cet événement. Fait notable, la sécurité a été renforcée au maximum dans et aux alentours de la résidence du représentant des USA. Pin’s, ballons de baudruches, larges banderoles, confettis, petits fours et viennoiseries servis aux invités, un air de fête flottait au cours de cette réception qui s’est déroulée sous haute sécurité. Un orchestre et une chorale de l’école internationale américaine ont assuré l’animation en interprétant le «National Anthem » des USA et des chansons de la culture pop américaine. Les organisateurs se sont même amusés à organiser un scrutin factice pour le plaisir des invités. A l’inverse de ce scrutin factice, les résultats du dépouillement des suffrages étaient reproduits en temps réel, un Etat américain après l’autre sur une carte murale. La couleur rouge du Grand Old Party républicain a rapidement submergé la grande majorité des cinquante deux Etats américains, dessinant ainsi les premières tendances d’une large victoire du candidat républicain. Ce qui a comme abattu une chape de plomb sur l’assistance, plutôt en faveur de la candidate démocrate. Le suspense n’aura pas duré longtemps, avec un Donald TRUMP qui s’est rapidement détaché au score loin devant sa rivale Hillary CLINTON. Ce fut le moment choisi par l’Ambassadeur Tom Kelly pour prononcer un bref discours dans lequel il a réaffirmé la vigueur et la vitalité de la démocratie américaine. «56 (cinquante-six) élections présidentielles » ont été organisés sur les « 227 (deux cent vingt-sept) dernières années » et ce malgré « les événements qui se déroulaient dans le pays - la Guerre Civile, la Grande Dépression des années 1930
(mille neuf cent trente), les deux Guerres Mondiales »a-t-il soutenu.
L’intervention du diplomate américain avait tout d’un discours clairement tourné vers l’assurance d’une continuité des liens forts qui unissent les USA à Djibouti. A l’issue de cette brève allocution, il a tenu un point de presse pour rassurer les « amis » et balayer les peurs d’une rupture ou d’un bouleversement majeur dans la politique étrangère et notamment les relations de confiance que les USA entretiennent avec les pays amis et alliés.
A la fin de la réception, un abattement visible se lisait sur les visages fermés du public et de l’assistance en général. Une crispation motivée sans doute par les déclarations tonitruantes du candidat Trump et son discours populiste.
Le prochain locataire de la maison blanche a néanmoins tempéré ses ardeurs en adoucissant ses propos limites racistes et vindicatifs dès l’annonce de son élection. Gageons [et prions, comme les autorités du Vatican] pour que le rêve américain ne se brise pas aujourd’hui. Qui vivra verra… !
MAS

 

 

 

 

 

 Copyright ©2014 Ministére de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications

DJIBOUTI REP DE DJIBOUTI